Les secrets

plume separateur

 

Retrouvez ici les secrets qui ont été transmis
« en secret » au fil des siècles…

 

Evitez de  recevoir de l’argent pour ces soins. Ne changez pas le sens et les mots de ces prières, c’est la fréquence (en terme vibratoire) qui guérit ! Il n’est pas nécessaire de dire les prières à haute voix, elles peuvent être chuchotées…

 


Entorses, luxations…

Faire la prière et le signe de croix en même temps de la main gauche sur l’entorse, le patient est placé à votre gauche, face à vous:

« Que Dieu te bénisse, rentre dans la terre d’où tu es sorti Jusqu’à ce que le dernier des hommes Viendra te rechercher » Répéter trois fois.

 


 

Eczéma, herpès, verrues, diarrhées…

Le patient est placé à votre gauche, face à vous, trois signes de croix en disant la prière:

« Tranchées rouges, tranchées blanches, tranchées que ce puissent être. Je te conjure de sortir de ce corps, au nom du grand Dieu vivant, comme notre seigneur Jésus-Christ fit sortir Sodome et Gomorrhe du temple de capharnaüm ». Répéter trois fois.

Nb: Remplacer tranchées rouges, tranchées blanches par le mal que vous voulez guérir.
(ex : verrues rouges, verrues blanches…)

 


 

Brûlures…

Le patient est placé à votre gauche, face à vous. Trois signes de croix, trois prières:

« Feu du ciel et de la Terre, éteint ta chaleur comme Judas a perdu sa couleur au jardin des oliviers
en trahissant notre seigneur Jésus-Christ au jardin des oliviers »

 

« Le sang » et sa magie

J’ai planté un petit rosier il y a quatre ans, et il faut bien me l’avouer, je ne l’ai pas mis  tout à fait au bon endroit… ceci dit, chaque saison, les fourmis élèvent les pucerons sur les bourgeons prometteurs…

Cette année, en le nettoyant, je dérange la fourmilière au pied du rosier; pas très à l’aise de déranger tout ce petit monde, je me pique, et une grosse goutte de sang coule sur ma main. Cela a été si soudain, que dans le même temps, je barbouille chaque feuille de mon sang… tel un défi, lancé aux fourmis.

Oh surprise, toutes les roses se sont ouvertes, pas un puceron ! C’est tellement délicieux à vivre que je tenais à vous le partager !